Le mât de mesure du vent sera mis en place cet automne

Le panneau réglementaire de déclaration préalable de travaux a donc été posé, entre le 10 et le 13 juillet, aux « 4 routes » de nos pistes des montagnes, devant la montagne de Marlieux où le mât de mesure du vent doit être installé cet automne. La mesure du vent est obligatoire pendant un an pour évaluer la faisabilité du projet et déposer un permis de construire pour le parc éolien.

On remarquera qu’il n’y a jamais eu, de mémoire d’homme, de moulin à vent sur les planèzes de Trizac, car le vent y est particulièrement instable, en force comme en direction. Le Cantal fait partie des zones les moins ventées de France, mais qu’à cela ne tienne, les éoliennes sont tellement subventionnées, que même si elles ne tournent pas ou fournissent très peu d’électricité, elles sont néanmoins rentables pour le promoteur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *